Elementary OS 0.4.1 Loki bureau Pantheon

La première fois que j'ai testé ElementaryOS, j'ai tout de suite été conquis par ce nouveau bureau Pantheon et ses menus à base d'icônes. Je me suis d'ailleurs empressé d'installer cette distribution sur mon disque dur pour en découvrir un peu plus dans les conditions normales d'utilisation.

À nouveau dans la série Loki, ElementaryOS nous propose une nouvelle version avec plusieurs améliorations. Toujours basée sur Ubuntu, cette distribution s'appuie sur un nouveau noyau (kernel) et donc permet une meilleure reconnaissance du matériel.

Pour obtenir ElementaryOS, la technique est toujours la même, on passe par la page de téléchargement pour télécharger l'image ISO et la placer soit sur un DVD soit sur une clef USB.

Elementayos téléchargement

OK, j'ai mis zéro euro pour télécharger, mais vous pouvez aider ElementaryOS en mettant la somme que vous souhaitez.

Étonnamment, la partie la plus difficile n'est pas de réaliser le DVD ou la clef USB, mais de trouver ce qui va déclencher le démarrage du PC sur notre distribution Linux. D’où la question qui se pose souvent, c'est : "Comment ensuite démarrer sur Linux une fois le DVD prêt ou la clef réalisée ?"

La réponse est ça dépend. Je sais, ce n'est pas une réponse satisfaisante.

Mais il est vrai que cela dépend quand même de votre matériel.

Si votre PC est plutôt ancien avec un BIOS traditionnel, il va falloir aller faire un tour à l'intérieur de ce programme et modifier la séquence de démarrage de votre PC afin d'obliger celui-ci à "booter" soit sur le DVD soit la clef USB.

Sinon, si votre PC est plutôt récent, il va falloir fouiller dans les manuels de votre PC (ou internet) pour trouver la fameuse touche qui va faire apparaître à l'écran un menu permettant d’effectuer un choix du média sur lequel on souhaite démarrer.

Une fois que l'on a passé les deux étapes suivantes, la fabrication de notre média de démarrage et trouvé ce qui va nous permettre de démarrer dessus, on peut alors découvrir l’atypique bureau d'ElementaryOS à la condition bien sûr que tous les éléments qui constituent votre PC aient bien été reconnus.

ElementaryOS 0.4.1

Un bureau très épuré avec un dock (Plank) en bas d'écran et une barre de menu en haut avec le menu principal à gauche, la date et l'heure au centre et quelques icônes pour le son, le réseau, la charge de la batterie, les alertes et le bouton d'arrêt et redémarrage.

Pour ceux qui ont déjà installé ElementaryOS 0.4 Loki, il est possible d'effectuer une mise à jour au travers du gestionnaire de logiciels.

Gestionnaire de logiciels ElementaryOS

En observant cette fenêtre, on constate qu'ElementaryOS continue à ne proposer que les boutons pour gérer la fermeture et l'agrandissement de la fenêtre et que le bouton de réduction est encore absent. Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais moi j'aime bien réduire mes fenêtres sans avoir à effectuer un clic droit sur celles-ci pour cliquer sur l'option réduire. C'est sans doute pour cela que le site Elementaryos-fr.org propose d'utiliser Elementary-Tweaks pour activer le bouton manquant.

Mais cela n'est qu'un détail par rapport au soin apporté à cette distribution pour vous présenter une autre façon d'utiliser un bureau sous Linux. En effet le menu est légèrement différent de ceux que l'on a d'habitude de rencontrer avec Gnome, KDE, XFCE, Cinnamon, Mate ou bien d'autres encore. Pantheon propose de lancer vos applications préférées par des icônes.

Icônes Elementaryos

Chaque fois que vous allez installer une nouvelle application, une icône s'ajoutera au menu principal.

Plus d'icônes sous Elementaryos

Même si j'ai choisi lors de l'apparition de la première fenêtre au démarrage d'ElementaryOS, la langue française, le clavier est paramétré en Qwerty. Pas facile pour entrer sa clef WPA pour le WIFI ou pour taper ces premières commandes dans le terminal.

Pour rapidement obtenir un clavier AZERTY, vous pouvez ouvrir un terminal (CTRL+ALT+T) et taper les lettres comme ci-dessous pour obtenir la commande setxkbmap fr

setxkbmap fr

Quant à l'utilisation quotidienne de cette distribution, nous sommes quand même sur une base Debian et donc avec une possibilité d'ajouter de nombreux paquets aussi bien par interface graphique que par commandes sous un terminal. Quelques applications nécessaires sont présentes pour le multimédia, mais les outils pour la bureautique sont la partie manquante d'ElementaryOS.

Loki propose ces propres logiciels pour la musique et la lecture des vidéos (Musique et vidéos).

Musique :

Elementary OS Musique

Vidéos :

Vidéos elementary OS

Photos :

Photos ElementaryOS

Vous trouverez aussi camera pour gérer votre webcam.

Un autre petit détail qui peut paraître gênant au premier abord, c'est lorsque l'on fait un clic droit sur le bureau, il ne se passe rien. Pas d’apparition d'un menu pour par exemple changer son fond d'écran. C'est un peu particulier, mais à la longue on s'y fait.

D'ailleurs pour changer son image de fond d'écran, il faut passer par le menu principal et aller dans les paramètres du système d'ElementaryOS

Changer le fond d'écran d'ElementaryOS

Comme évoqué plus haut, il manque quelques applications pour bien démarrer avec cette distribution. Soit vous passez par le gestionnaire de logiciels, soit en quelques commandes vous pouvez rapidement installer ce qu'il vous manque.

LibreOffice pour la bureautique par exemple :

Nous avons donc à disposition une distribution légère basée sur Ubuntu avec un bureau hors du commun "Pantheon" et pour ceux qui ont une attirance vers MacOs de légères similitudes avec ce dernier.

Une distribution à essayer et adopter facilement pour ceux qui veulent débuter avec Linux.

1 commentaire

  • C’est une base Ubuntu 16.04 LTS en fait.

    Pour réduire les fenêtres la vraie technique à mon avis est de cliquer sur l’icone de l’application correspondante sur le dock (plank) situé au bas de l’écran.

Exprimez-vous! Dites-moi ce que vous en pensez..